Les cités, toujours et encore

Publié le par Elwin

Bonjour!

Toujours un peu pressé en ce moment, je profites du travail accompli il y a trois semaines pour vous poster cet article, la présentation rédigée d'une cité et ses indicateurs. La suite (pour une prochaine fois) explique comment faire agir et vivre la cité à travers le calendrier.
Zou, c'est parti...

4- La Cité

La cité est un personnage à part entière d’Hunahpu, la communauté pour laquelle se battent les PJ. Comme eux elle a ses Régents et ses indicateurs.

4-1 Les Régents

Les Régents représentent la somme des talents, des ressources et des capacités d’une cité. On es utilise pour tester les différents domaines de la communauté lors des épreuves et des évènements qui ponctuent sa vie. Chacun d’eux fonctionne comme ceux d‘un PJ, et se substituent en plus aux compétences.

Les fonctions et les domaines des Régents sont exactement les mêmes. Gukup Cacik sera ainsi utilisé pour la guerre, Ixbalamqe pour une grande danse sacrée, Gukumatz pour la connaissance, etc.

Les Régents d’un village auront une valeur d’environ quatre, alors que ceux d’une capitale pourront atteindre douze.

Chaque Régent à dix cases de points de cadran. Quant ces dix cases sont cochées le Régent augmente d’un point. A l’inverse s’il perd dix points de cadran il perd un point de Régent.

Quant la cité teste ses Régents elle ne peut utiliser des points de Soleil mais peut en revanche user de points de Ressources.

4-2 Jauges & points de Ressources

Les jauges

A chaque Régent de cité sont associées trois nouvelles jauges :

- Faveurs divines. Cette jauge se remplit à chaque fois que la divinité concernée est satisfaite. Cette dernière récompense la cité par un don à chaque fois que cet indicateur est à son maximum. Une fois la faveur accordée la jauge se vide.

- Châtiments. Cette jauge marche à l’inverse de la précédente, en se remplissant au fur et à mesure de la colère et de la déception du dieu. Une fois pleine elle déclenche un châtiment, et est vidée.

- Evènements. Les actions de la cité peuvent générer des tensions avec ses voisins ou sein de sa population. Quant cette jauge est pleine ces tensions provoquent des évènements, et la jauge est vidée.

Les points de Ressources

Les points de Ressources correspondent à la richesse commerciale, artisanale et humaine de la cité. Gagnés lors d’expéditions ou de traités commerciaux ils peuvent être utilisés par la cité de la même façon que les points de Soleil par les personnages, pour augmenter un jet de Régent, sans limitation du nombre de points employés. Ils sont aussi utilisés pour lancer des grands projets, comme des évènements collectifs ou des constructions.

4-3 Les Merveilles, les élus & les bâtiments

Merveilles

Chaque Régent peut compter des Merveilles .

Ces dernières sont des objets exceptionnels auxquels sont attribués une valeur.

Cette dernière s’ajoute immédiatement à un des Régents de la cité comme des points de cadran. Dans certains cas exceptionnels des Merveilles peuvent donner des pouvoirs spéciaux à une cité.

Exemple : un crâne de cristal ajoute immédiatement cinq points de cadran au Régent Gukumatz.

Les Merveilles peuvent être volées ou détruites.

Dans ce cas les points de cadrans et tout les avantages qu’elle apportait sont immédiatement déduits et retirés à son ancienne propriétaire.

Une Merveille volée n’apporte ses points de cadrans à son nouveau propriétaire que si le vol est révélé.

Elus

Les élus sont des personnages exceptionnels, comme les PJ. Ils fonctionnent comme des Merveilles, mais ne peuvent être volés, mais enlevés ou tués. Un personnage enlevé est considéré comme tué jusqu'à son retour. Il n’apporte pas de points à son gardien.

Un élu apporte autant de points de cadrans à la cité que la différence entre le score de son Régent tutélaire et son équivalent dans la cité. Si son score est inférieur il apporte tout de même un point. Ces points sont attribués au même Régent de la cité.

Exemple : Tetlac a Chac pour Régent tutélaire, avec un score de 6. Le score de Chac de sa cité est également de 6. Malgré une différence nulle, Tetlac apporte un point de cadran au Régent Chac de sa cité.

Exemple : Hunchel a Gukup Cacik pour Régent tutélaire, avec un score de 8. Le score de sa cité dans ce Régent est de 6. Hunchel apporte donc 2 points de cadran Gukup Cacik à sa cité.

Bâtiments

Les bâtiments sont construits par la cité. Comme les Merveilles, ils donnent des points de cadrans à certains Régents et permettent de nouveaux développements ou des pouvoirs. Les bâtiments peuvent être seulement détruits.

4-4 La vie de la cité

La cité mène sa propre vie au fil des saisons, en suivant le calendrier du compte long (voir section suivante). A chacune des six saisons la cité devra réussir plusieurs jets et actions pour bien se développer .

Vous pouvez choisir, selon la position des PJ, de les impliquer à différents degrés dans cette mécanique. Au minimum ils n’interviendront qu’au travers des scénarios joués alors que le MJ gérera complètement la vie de la communauté.

Vous pouvez aussi décider, dès le début ou au cours des évènements, que l’un ou plusieurs d’entre eux gère un aspect de la ville. Dans ce cas ils décideront eux-mêmes des actions menées par la cité dans ce domaine bien précis.

Enfin ils peuvent prendre en main la vie complète des leurs en gérant les affaires de la cité du début à la fin du compte long, oeuvrant tel un conseil supérieur. Cela peut se faire à travers leurs personnages principaux, ou en jouant à ces occasions les personnages dirigeants de la cité.



E.

Publié dans Lois célestes

Commenter cet article