Compétences d'Ixchel

Publié le par Elwin


Déesse mère protectrice,


Ixchel , la Lune, est le Régent associé au foyer et à la protection. Elle préside aux rituels et à la vie de la cité. Elle est associée à l’endurance, au domaine de compétences du foyer, à la sphère de magie de la cité et au totem du papillon arc-en ciel. Elle est aussi utilisée pour le calcul des points de vies.

Voici donc le groupe de compétences qui lui est attaché:



 
Défense 

« Qu’ils viennent ! » 

Dix-bouclier, chevalier-crocodile de Tikal [11].

 

                Cette compétence représente la maîtrise des techniques de combat défensive, que ce soit par la parade ou l’esquive. Elle peut être utilisée en combat de manière active pour déjouer les attaques ennemies et venir en soutien du seuil de Défense. (voir règles de combat).

 

 

 

Construction 

« Elle touchera le ciel, seigneur. Les dieux reconnaîtront en elle leur demeure et verront la gloire de ton règne ». 

Hatun Kenco, grand architecte de Sapa Inca, Tawantisuyu [15].

 

                Cette compétence désigne la maîtrise de l’architecture, de la conception d’un bâtiment à la direction d’un chantier. Elle est abondamment utilisée durant la saison d’Ixchel pour mettre en place les nouvelles structures de la cité. La difficulté, le temps de construction et les ressources nécéssaires pour chaque batiment sont indiqués dans le chapitre sur le calendrier.

 

 

 

Résistance à la douleur
« Même pas mal. »
 

Trois-Silex, seigneur crocodile d’Uxmal [12].

 

                Cette compétence représente l’endurance du personnage et sa capacité à surmonter la souffrance physique et psychologique dans les pires conditions. Pour chaque paire de points dans cette compétence le personnage gagne un point de Sang supplémentaire de manière définitive.

 

                Cette compétence peut aussi être utilisée pour tester les réactions du personnage dans une situation particulièrement douloureuse et voir s’il garde son sang-froid.

 

 

 

Foyer 

« Bienvenue, mon ami. Prends place, nous t’apportons le boire et le manger. » 

Roseau Soleil, princesse de Calakmul [12].

 

                Cette compétence englobe tous les techniques et connaissances traditionnellement associés au foyer : cuisine, couture, ménage, poterie, etc. De fait elle est surtout utilisée pour son aspect artisanal, pour broder un manteau, préparer un plat particulier, etc. Les seuils de difficulté pour ces préparations et les ressources nécéssaires sont spécifiés dans le chapitre sur les biens et ressources.

 

 

 

Corps 

« Ça va piquer juste un peu.»

Dix-Sept Mouvement, médecin royal de Tulum [11].

                Cette compétence désigne les techniques matérielles de guérison connues par les Mayas, de la chirurgie sanglante à l’utilisation d’emplâtres aux herbes, ainsi que la connaissance du corps humain. Elle permet de soigner blessures et maladies, bien que parmi ces dernières l’assistance d’un chaman puisse être requise si le mal est d’origine surnaturelle. On l’utilise également pour traiter les corps lors du processus de momification ou pour pratiquer des scarifications et des tatouages propres. Voir chapitre guérison XXXXX pour plus de précisions.



Rites de la cité

« Selon les traditions des hautes-terres nous devrions te précipiter dans le cénote. Mais selon celle des plaines nous devrions au contraire t’accueillir et t’offrir la couche de la première fille du Balam. Rappelles moi d’où tu viens ? »

Miroir qui saigne, magistrat de Calakmul [11].

                Cette compétence désigne toutes les connaissances en rapport avec les rites de la cité. Sans rentrer dans les détails religieux, elle permet de connaître et d’organiser de tels évènements pour honorer les dieux, d’utiliser les bonnes traditions pour trancher un conflit entre deux voisins et de savoir quelle attitude adoptée en société en fonction des situations.

 

E.

Publié dans Lois célestes

Commenter cet article

Nonène 27/02/2008 20:03

Je suis heureux que tu recommences à nous abreuver de ta décoction mésoaméricaine. Nonène

Elwin 27/02/2008 22:10

Merci,

c'est une section pas très intéressante (beaucoup de renvoi vers d'autres chapitres) mais elle permet de reparler un peu d'Hunahpu. J'ai encore un paquet de choses que je peux poster dessus sans trop me fouler (super flemmard).
E.